Aujourd’hui, par l’acte de peindre je tente d’échapper au contrôle de la conscience. Je laisse monter à la surface du tableau l’indicible désir de vivre l’instant.

Si l’énergie profonde se révèle dans l’acte de peindre, le mouvant du tableau se dévoile au-delà de son image.

Philippe Monod est né à la Chaux-de-Fonds en 1954 de père suisse et de mère corse